6

Pour une fois, du vécu pas drôle du tout :

 

Un type « piqué », genre échappé de l’asile. Le regard fou, des propos incohérents, genre salace sur la fin, ouille…

Je panique un peu mais ne laisse rien voir, j’espère l’arrivée d’un client très vite ou l’arrivée d’un billettiste, 15 minutes de solitude et d’angoisse…

 Le type me donne et m’ordonne de prendre le livre qu'il m’offre," c’est un livre historique sur louis XVI", il me dit, " c’est le dernier président français" , ok je contredis pas, là il me parle pare chocs, des miens évidemment, bouh, j’ai peur...

 

Arrivée de clients, ouf, la dame est psychologue, elle comprend tout de suite la situation, le mari s’interpose, l’homme sort…

La dame m’explique qu'il va revenir parce qu'il a crée un lien entre lui et moi, par le livre, donc les clients me proposent de rester, je ne dis pas non… je leur suis très reconnaissante.

Le type revient, madame avait raison donc, là il me demande le livre , trop contente de m’en débarrasser, je lui tends louis le 16ème du nom, ouf, mais il me dit, "j’te fais une dédicace au cul du camion, pour que tu te souviennes de moi" et là il mord le livre sur la tranche et sur la page de couverture , il le déchiquette, et il sort en vitesse parce que le client est intervenu et lui demande de sortir tout de suite, mais il revient encore, les clients sont toujours là, ceux là je les aime de + en +, cette fois ci, il ne passe pas la porte, mon client protecteur lui barre le passage….

 

Quel gros coup de stress !

J'ai appris après coup que le Livre avait été volé à la maison de la presse du port.