k1iszn3j

 

 

Belle Maman :

 

le problème de certains touristes s'avère être notre invisibilité, je m'explique :

2 invisibles travaillent...

 

1 famille entre dans l'agence : papa, maman, enfant 1, enfant 2, 1 chien,  et BELLE MAMAN ou MAMAN, on ne le sait pas encore...

 

ils consultent la brochure, discutent entre eux (papa et maman), pendant ce temps là, enfant 1 et 2 déchirent les différents prospectus à leur portée, sonnent la cloche (oui on a une cloche) en métal tintant s'entend.... "maman belle" essaye de gérer le chien et les enfants, la laisse fait des noeuds, bref, c'est le bazar !

 

Pendant ce temps là, NOUS N'EXISTONS PAS, invisibles nous sommes....

 

et soudain, le papa s'écrie :

 

"ah non, on y va avec les enfants, ta mère restera ici avec le chien, elle nous fait assez "chier" pendant les vacances !" SIC

 

HEIN, quiiiiii la belle maman ou le chien ?????

 

Comme Wonder Woman, j'ai volé au secours de la belle... Maman et n'écoutant que mon courage, j'ai moi aussi levé la voix pour être entendue :

 

" Bonjour, si je puis me permettre de vous conseiller, nous prenons les chiens à bord...."

Essayant misérablement de sauver Belle Maman, j'ai sombré dans un Océan de mots improbables....

Moralité : papa un peu honteux (quoique), maman très en colère après papa, belle maman résignée, enfants 1 et 2 enfin calmés, le chien (aaaaaah le chien, un amour celui là), sont partis avec 1 ticket pour la famille entière, belle maman et toutou compris...

Si j'avais une baguette magique, Papa grossier serait perdu pour l'humanité mais je n'ai aucun pouvoir à part celui de le rêver !

 


Parce qu'on le vaut bien :

- « vous avez des concurrents à me recommander ? »

on pense : voui bien sur, alors la société "AVOLO" est super, moins cher, plus fiable, ils ramènent tous leurs passagers EUX. Nous, on a un pourcentage de perte  de 20 % (on les cherche toujours enfin on fait semblant), de plus, les  bateaux  d'AVOLO sont vraiment insubmersibles alors que les nôtres, il y a quelques trous par ci par là, et nous n'avons plus de moteur depuis les inondations, ce sont les touristes qui rament ....


Teuf teuf :

Le client antipathique par excellence :

« Les horaires Fouras – île d’Aix » sans un bonjour ni un merci bien sur.

 

« Je ne les ai pas monsieur, c’est une autre compagnie, service de bacs uniquement »

 

« Oui, ben faut pas mettre île d’Aix sur vos panneaux vu que vous ne le faites pas ! »

 

«  Heu si monsieur, nous faisons des croisières vers l’île d’Aix mais vous me demandez le service des bacs au départ de FOURAS ! »

 

« Ah bon, mais ça m’intéresse pas, c’est trop cher chez vous ! »

 

snif, les bacs sont à 20 minutes de l'île d'Aix, nous il nous faut 1h45 en moyenne pour y aller, et pi le bac il ne passe pas par Fort Boyard et toc ! alors paye ton péage au pont, paye ton parking à Fouras, et ton gazoil et laisse nous tranquille, monsieur RONCHON 

Gardez son sang froid,  sourire rictus…

 


Mister Ronchon (suite) :

le même avant de sortir :

Ce cher monsieur trèèèèèèèèès aimable regarde ensuite une carte de l’île de ré, que nous avons sur nos murs, et que tous les touristes veulent nous acheter, (modèle unique de 1983, un petit bijou d’art pictural), le monsieur grogne :

 

«  En +, elle est mal faite votre carte, sans doute encore un artiste ! »

 

pourquoi tant de haine ?