bref

 

Un client demande :

« La barque de 11 heures  ! »

 

 Mais sont les galériens ???

 

Un client larousse :

« Pourquoi l’île d’Aix s’appelle l’île d’Aix ??? »

 

Et pourquoi tu t’appelles Raymond piouh

 

 

Façon Cyrano, les acteurs entrent en scène :

 

 

- l’inquiet :

 

« La balade en mer fort boyard, c'est aller retour ??? »

 

- le rêveur :

« Vous ne faîtes plus de navette pour le puy du fou ?»

 

- le surréaliste :

« C’est bien le jeudi, le jour du poisson à La Rochelle ? »

 

- L’ultra branché :

«  vous avez internet dans l’île ?

 

Interquoi ? c’est quoi ça ???

 

- la folklorique :

« Vous ne mettez plus les voitures sur le bateau, même pour le folklore ? »

 

- la même folklorique

 

« Mais comment ils font à l’ile d’Aix pour se déplacer »

La réponse : ils marchent…

Non dit : à genoux, en rampant, en cyclette, en char à bœufs etc…

 

 

 

Le prudent :

 

« On peut circuler à vélo dans votre rue ? »

 

La botaniste : (entendu sur le passage de l’îlot, aux chichis »)

 

« ce sont des endives de mer qu’on voit là ? »

La préposée aux chichis : non, madame, ce sont des os de seiches !

 

 

La perplexe : (toujours aux chichis »)

« comment font les bateaux pour passer d’un bassin à l’autre ? »

La demoiselle chichi avec un humour comme je les aime :

« ils prennent leur élan, madame ! »

 

Le chausseur :

«  Plutôt sandalettes ou chaussures de randonnée pour l’ile d’Aix ? »

 

Le vestimentaire :

 

« Il faut s’habiller sur le bateau ? »

Heu oui, c’est préférable, enfin, c’est vous qui voyez, yen a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes etc…

  

Le crusoé :

 « Mais ya quoi à voir sur l’ile d’Aix, c’est tout petit, ya rien ! »

  

Le nostalgique :

«  Vous ne faites plus la promenade du bagne ? »

 

La philosophique (doctorat au moins) :

 

« Ça bouge pas trop quand on est malade en mer »

 

Sujet et formulation de réponse toujours en cours, pas encore compris la question, désolé.

 

à suivre....

 

Enregistrer